Catégories
Composition

Variantes de nouilles japonaises pour les ramen

Le ramen est un plat typique de la gastronomie japonaise. La recette traditionnelle est faite à base de nouilles, baignant dans un bouillon, agrémenté de différents légumes. C’est une recette saine et équilibrée qui s’est popularisée dans le monde entier via le street food. Facile à préparer, il se décline sous différentes variantes et différents types de nouilles peuvent être utilisés. Comme le nom de la recette l’indique, les nouilles les plus utilisées pour cette recette sont des ramen, à base d’œuf et de farine de blé. Mais vous pouvez également utiliser des nouilles de riz, que vous pouvez faire à la maison ou acheter dans une épicerie asiatique. Découvrez quelles sont les variantes de nouilles japonaises que vous pouvez utiliser pour préparer des ramen.

Les Ramen

Les ramen sont de loin la variante de nouilles japonaises la plus populaires à l’étranger. A l’origine ces nouilles proviennent de Chine. Mais au fil des siècles, elles ont été importées vers d’autres pays et se sont institutionnalisées au Japon, au point de devenir l’une des recettes phares du pays. Les nouilles ramen sont faites à base farine de blé et d’eau alcaline, ce qui leur donne cette couleur jaune.

Elles se préparent généralement sous forme de bouillon de viande et de légume, parfois fait à base de sauce soja.

Les Udon

Les nouilles Udon sont une toute autre variété de nouilles japonaises qui peuvent être utilisées pour préparer des ramen. Ce sont des nouilles de couleur blanche et épaisses qui sont essentiellement faites à base de farine de blé et d’eau. Cette variété de nouilles s’est popularisée au Japon depuis l’ère Edo, qui se situe entre 1603 et 1868. Selon la tradition japonaise, les nouilles Udon sont généralement servies à côté d’un bouillon d’oignons verts, que l’on trempe poignée par poignées dans la soupe au moment de la dégustation.

Ces nouilles peuvent également être utilisées dans la recette des ramen. Mais comme elles sont épaisses, il faut les précuire avant de les mélanger au reste des ingrédients. Les Udon possèdent également des restaurants spécialisés appelés Udon-Ya. Différentes versions de cette recette sont proposées afin de régaler les palais les plus gourmands.

Les Yakisoba

Les Yakisoba sont des nouilles faites également à base de farine de blé. Traditionnellement, elles se mangent grillées dans une soupe accompagnée d’oignons, de choux et de gingembre rouge. Ces nouilles ont la particularité d’être ultra simples à préparer et surtout très accessibles sur le marché. Vous pouvez vous en servir comme autre variante de nouilles, dans la recette traditionnelle des ramen.

Les Soba

Pour préparer la recette des ramen japonais, vous pouvez également utiliser des nouilles Soba. Il s’agit d’une variété de nouilles au sarrasin qui s’accompagnent également d’un bouillon. Très populaire au sein de gastronomie japonaise les Soba sont généralement servies lors de grandes occasions notamment la fête du nouvel an, ou lors d’un emménagement par exemple, pour apporter la chance.

Comme pour les nouilles Udon et Ramen, il existe différentes façons de cuisiner les Soba, notamment avec un bouillon froid à base d’algues, d’oignon vert et de thon fermenté.

Les Somen

Faites à base de blé, les Somen sont des nouilles blanches et fines, qui se servent habituellement dans une sauce sous forme de soupe. Il existe différentes déclinaisons de nouilles Somen qui peuvent être utilisées dans la recette des ramen  Elles sont généralement servies dans une assiette en bambou accompagnée d’eau glacée. C’est la recette idéale pour les journées chaudes et ensoleillées d’été.

Les Hiyamugi

Comme la plupart des nouilles utilisées pour préparer des ramen, les Hiyamugi sont des nouilles faites à base de farine de blé et d’eau. En apparence, elles ressemblent aux nouilles Udon et Somen, car elles sont très blanches, même si elles peuvent parfois être colorées. Cependant, elles sont les fines que les premières et plus grosses que les dernières. Elles se servent traditionnellement avec des bouillons.

Les Shiritaki

Les Shiritaki sont des nouilles un peu spéciales tant au niveau de leur aspect que de leur composition. Elles sont faites à base de konjac et sont  extrêmement pauvres en calories. Elles sont pratiquement translucides et sont très appréciées par les femmes particulièrement. Ces nouilles sont généralement recommandées aux personnes qui se soucient de  leur ligne ou qui veulent perdre du poids de façon saine grâce à une bonne aliénation. Les Shiritaki se servent également accompagnés de bouillons  ou de fondue japonaise

Les Harusame

Les Harusame sont une variété de nouilles faites à base de fécules de patates douces. C’est la version japonaise des Dangmyeon, spécialité coréenne. Ce sont des nouilles très longues qui sont généralement utilisées comme garniture pour les salades. Mais elles peuvent également être servies en accompagnement de certains plats en sauce comme la recette traditionnelle des ramen.

En fin de compte, le ramen est un plat japonais de plus en plus populaire dans le monde. S’il est autant apprécié, c’est sans nul doute parce qu’il est sain et équilibré, en plus d’être divinement délicieux. Traditionnellement, la recette des ramen se prépare à base de nouilles ramen. Mais il existe également une grande variété de nouilles japonaises qui peuvent être utilisées dans cette recette. Si les pâtes à base de farine de blé sont les plus sollicitées pour cette recette, les nouilles de riz sont également d’excellentes alternatives. Mais comme vous pouvez le remarquer, des nouilles de sarrasin et de konjac peuvent également être utilisées, car elles se servent très bien en  accompagnement de certains plats en sauce.  Il y en a des plus fines et des plus épaisses. Cependant, vous devez adapter la préparation en fonction du type de nouilles que vous utiliserez. Ce qui signifie que si vous optez pour des nouilles fines, vous pouvez les faire cuire directement dans la soupe, contrairement aux pates plus épaisses qui nécessitent une pré-cuisson.

Vous pouvez préparer vos nouilles à la maison, car elles sont assez simples à réaliser. A défaut, vous pouvez toujours les acheter dans des épiceries réservées aux produits asiatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *